¶ remettre à sa place

  • remettre à sa place
    • Rembarrer, gronder, réprimander, sanctionner, prier qqun de s'occuper de ce qui le regarde, faire baisser les prétentions de qqun en lui rappelant ses droits ; rabroué, rembarré
    • fréquence : 013
    • id : 39704

remettre à sa place & remettre qqun à sa place ; se faire remettre à sa place ; remettre en place ; remis à sa place locution

Définition

Rembarrer, gronder, réprimander, sanctionner, prier qqun de s'occuper de ce qui le regarde, faire baisser les prétentions de qqun en lui rappelant ses droits ; rabroué, rembarré

fréquence : 013
registre moderne : 3

synonyme : réprimande, réprimander, gronder

Chronologie

1926 1947 1949 1949 1958 1963 1965 1982 1997 1999 2002 2006 2007

Citations

  • 1949 Je pourrais au moins le remettre à sa place et vertement source : 1949. Préface, dans Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche
  • 1963 je n'ai rien à me reprocher […] et pour la chose, il m'avait reproché au début que je n'étais pas plus caressante qu'un fer à repasser, et je l'avais remis à sa place en lui disant […] que je lui en faisais juste autant que sa mère à son père. source : 1963. Les perles de Vénus
  • 1963 Au logement, j'ai dû remettre mon beau-père plusieurs fois à sa place ; après il s'excuse et vraiment ce n'est pas de sa faute car j'ai eu la preuve palpable que, même tout habillée, ma vue le met dans tous ses états. source : 1963. Les perles de Vénus
  • 2006 J'avais tenté d'inviter Jade à déjeuner, mais elle m'avait remis à ma place avec un sourire, prétextant qu'elle n'avait pas faim source : 2006. L'exequatur

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.