Définition de : roustir

roustir

Définition

Prendre, voler, dérober, s'approprier le bien d'autrui, tromper, escroquer, tromper

ALL : ausplündern, betrügen, (prellen) / IT : spogliare, derubare una casa
fréquence : 017

synonyme : voler, dérober, prendre indûment, duper, arnaquer, tromper, escroquer

Chronologie

1836 1846 1855 1877 1885 1894 1899 1900 1901 1901 1907 1917 1918 1921 1930 1981 1982

Citations

  • 1982 sans cesser pour autant d'avoir à l'oeil le gars du Sud-Est, au cas où celui-ci, profitant d'un moment d'inattention, se serait glissé ni vu ni connu sous le toboggan de criblé, pour lui roustir une tonne ou deux du royal combustible. source : 1982. La vapeur
  • 1855 il refile chez lui […] revêtir une blouse, un costume d'ouvrier, avec lequel il va roustir au jeu des trois cartes un Jean Pacot, apprenti maréchal de France, qui s'en retourne au quartier le gousset vide des écus maternels. source : 1855. Filou, filouterie dans Dictionnaire de la conversation

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Roustir est un vieux mot de jargon qui veut dire escroquer (Dech1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.