Définition de : lavette

Définition

Langue ; > bavard grand causeur

ANG : (dish cloth) a great talker
fréquence : 015

synonyme : langue (organe), bavard usage : Argot du corps

Chronologie

1847 1889 1894 1900 1901 1901 1901 1907 1911 1916 1920 1930 1937 1951 1981

Citations

  • 1937 l'énorme langue d'Asie lampante au long des égouts… englue tous les ruisseaux, les porches, les coopératives. C'est l'effrayante lavette éperdue de Tatiana Famine source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1911 on ne se léchait pas le fromgi à petits coups de lavette avec des magnes : on mettait toute sa vigousse à se bouffer les os… Il y avait quelqu'un à l'appel, oui !… Tu parles qu'on était plombé, après ces tourniquets-là source : 1911. Le journal à Nénesse

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

À l'origine : chiffon pour laver le navire (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.