languefrancaise.net

lavette (définition)

lavette
Langue ; > bavard grand causeur

  • 1937 l'énorme langue d'Asie lampante au long des égouts… englue tous les ruisseaux, les porches, les coopératives. C'est l'effrayante lavette éperdue de Tatiana Famine source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1911 on ne se léchait pas le fromgi à petits coups de lavette avec des magnes : on mettait toute sa vigousse à se bouffer les os… Il y avait quelqu'un à l'appel, oui !… Tu parles qu'on était plombé, après ces tourniquets-là source : 1911. Le journal à Nénesse

<2 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1847 1889 1894 1900 1901 1901 1901 1907 1911 1916 1920 1925 1930 1937 1951 1981

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments