contrecoup

contrecoup (tableau rapide)
contrecoup Contremaître, contre-maître
synonyme contremaître
date 1870
fréquence 15

contrecoup

& contre-coup ; contrecou

n.m.

Définition

Contremaître, contre-maître

registre moderne : 7

Synonyme : contremaître Usage : ouvrier

Citations
1895 Aucune sympathie – on le sait de reste – pour le contre-coup. Ce sac-à-mistoufles ne leur dit rien qui vaille : il est considéré comme le chien de l'atelier, un renégat dont on se méfie instinctivement. source : 1895. En plein faubourg
1982 Gégène le contrecou prenait ça pour un coup monté, il avait pris lui-même toutes les cotes, les mesures. source : 1982. La vapeur
1955 Le prolo à lunettes noires devait être plus ou moins le contrecoup source : 1955. Fièvre au Marais
1870 C'est vous qu'êtes le contre-coup de la boîte ? source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Quand un ouvrier fait un loup (rate une pièce), c'est le contremaître qui reçoit le contre-coup du patron (VIR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).