languefrancaise.net

pot (définition)

pot
Cul, fesses ; anus

pot #nom masc. #1896

Cul, fesses ; anus

↓ fréquence : 015 | registre ancien : 8 | registre moderne : 8

  • 1952 Seize ans et ça frétille du pot rien qu'à la pensée des régiments qui vont lui monter dessus source : 1952. Une fille du tonnerre
  • 1937 la lutte antivénérienne représente économiquement l'urgence même, surtout aux époques de chaos, de panique, d'émeutes, où tout s'enfile à la sauvette, un coup dans le ventre ! ni vu ! ni connu ! pots pourris ! je t'embrouille source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1937 qu'il nous mettra jusqu'au cœur !… Enfin toutes les espérances qu'on a besoin dans nos pots, si tristes… si vides source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1937 Et puis d'autres, plus chinois encore ! plus jaunes !… plus verts… Toujours plus acharnés au pot… Ah ! Ils vous entament ! Ils nous étripent !… C'est la Croix dans le plein du cul ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1950 Elle avait peut-être peur que je lui détériore le pot, son pot en or, sa pastille, sa pièce de dix sous source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1950 la première grognasse que j'ai sabrée, elle avait, elle aussi, un pot fantastique source : 1950. Ainsi soit-il

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1896. Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1919 1920 1937 1949 1949 1950 1951 1952 1952 1953 1955 1975 1981 1987 2003

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

B. − 1. Postérieur. Synon. fesses, popotin (pop., fam.).Elle avait un pot admirable, pas seulement une jolie figure... un pétard tendu, contenu, pas gros, ni petit, à bloc dans la jupe, une fête musculaire... (Céline,Mort à crédit, 1936, p. 274). IV. Arg. 1. 1896 «postérieur» (arg. des ouvriers d'apr. Esn.); 1920 [éd.] «anus» (Bauche, Lang. pop., p.264, v. aussi casser le pot); (tlfi:pot) /

  • 1896, Esnault (TLFi) /