Définition de : écraser le coup

  • écraser le coup
    • ■ Ne pas insister, laisser tomber, ignorer qqchose ; arrondir les angles, pardonner, amortir la gravité de qqchose ; ne pas tenir compte de, ne pas tenir rigueur ; ■ étouffer une affaire, un scandale ; dissimuler qqchose
    • fréquence : 018
    • id : 19339

écraser le coup & écraser un coup locution

Définition

■ Ne pas insister, laisser tomber, ignorer qqchose ; arrondir les angles, pardonner, amortir la gravité de qqchose ; ne pas tenir compte de, ne pas tenir rigueur ; ■ étouffer une affaire, un scandale ; dissimuler qqchose

fréquence : 018
registre moderne : 6

synonyme : pardonner

Chronologie

1952 1953 1953 1953 1954 1955 1955 1957 1957 1960 1963 1969 1982 1982 1984 1990 1995 1998

Citations

  • 1963 Il écrasait le coup tristement et repartait nettoyer des delcos et des carburateurs source : 1963. Satan est là
  • 1982 « Je ne veux plus aller au collège à la rentrée. Je veux devenir apprenti mécanicien aux Chemins de Fer. » Ça y est, c'était lâché ! Avait suivi un silence pétrifiant. À l'époque un gamin de quinze ans ne se mêlait pas à la conversation des hommes, sauf si on le lui demandait. […] Les regards s'étaient tous portés vers le père Leclair, attendant sa réaction. Il avait du mal à écraser le coup. source : 1982. La vapeur
  • 1960 entrave qu'elle a à dire, mais aussi que s'il la laisse se confesser, ça va être râpé ensuite pour écraser le coup ! source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1952 si j'ai un coup dur, je sors mon reçu : acte de probité. Ça écrase le coup source : 1952. Mon taxi et moi
  • 1969 Je sentais qu'il me défiait gentiment. Avec n'importe qui d'autre j'aurais royalement écrasé le coup ; mais je me sentais coupable envers lui source : 1969. Les fous de Hong-Kong
  • 1998 Au poil. Facile d'écraser un coup en faisant pression sur des victimes qu'on pourrait, en cherchant bien, faire plonger à leur tour. source : 1998. Il faut tuer René Dousquet !
  • 1990 Si je parle, il y aura sans doute perquisition ici. Vous serez tracassés, à moins naturellement qu'on choisisse d'écraser le coup. source : 1990. L'étage des morts
  • 1953 S'il calenche, c'est plus simple : règlement de comptes, diront les canards du lendemain. Et c'est marre. On écrase le coup, on classe le machin et Pigalle continue à se fendre la pipe source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
  • 1953 il a pu avoir un coup dur… la crainte d'un scandale… […] –Dis, tu permets ! […] pour c'qui est du scandale, tu repasseras : il était capable d'écraser tous les coups ! source : 1953. Prosper en croque

<9 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

2. Écraser le coup et, absol., écraser, ou pronom., s'écraser. Renoncer à (une prétention, une revendication). Tu vas pas remettre ça, non? Écrase le coup, merde! (Le Breton, Razzia,1954, p. 118).On sait que t'as cent fois raison, mais pour la tranquillité du coin, on te demande d'écraser (Simonin, Pt Simonin ill.,1957, p. 120). (tlfi:écraser) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.