Définition de : faux-jeton

faux-jeton & faux jeton

Définition

Hypocrite, traître ; lâche ; peureux, poltron, couard ; terme de mépris insultant

fréquence : 023
registre moderne : 6

synonyme : peureux, effrayé, peu viril, personne molle et sans caractère, hypocrite

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1910.

1937 1947 1949 1952 1953 1953 1954 1955 1957 1958 1958 1960 1963 1977 1978 1979 1980 1980 1981 1982 1982 1984 2003

Citations

  • 1977 Tu débines Nono ici et t'es tout le temps fourré chez lui, t'es un faux jeton. T'es un faux jeton ! source : 1977. Une vie de cheval
  • 1982 Et les filles de détailler [Francisque Gay] : son allure de chaisière ou de grenouille de bénitier, son air d'inquisiteur vicieux ou de faux jeton, ses dents carriées qui sentaient si mauvais qu'il fallait aérer la salle des séances source : 1982. Histoires de la nuit parisienne
  • 1937 Parfaits esclaves, agents provocateurs enthousiastes, moutons, faux-jetons, janus de permanences et de bistrots source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1954 Tous des techniciens [de la résistance]. Pas des faux-jetons. Nous narguons chaque jour, avec nos moyens de fortune, les détections de la gonio allemande source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1954 Mielleux, visqueux, faux jeton comme à l'habitude, il a tenté de me tirer les vers du nez source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1947 C'est un faux jeton, mon beau-frère, mais, le malheur, c'est qu'il doit avoir une belle q..., car ma garce de belle-soeur ne peut pas s'en passer source : 1947. Lettre à mon juge
  • 1953 Lui il est pas catholique du tout, d'ailleurs… À la maison, i s'fichait toujours des curés. I souhaitait même qu'i meurent tous, pac' qui trouve que c'est des feignants et des faux jetons source : 1953. Allons z'enfants

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Fam. Faux jeton. Personne hypocrite et fourbe. Hilaire pardi ! Un faux jeton! Un traître! Il ne songe qu'à me détruire! (Arnoux, Crimes innoc., 1952, p. 170). (tlfi:jeton) /

  • Les jetons imitant parfois les pièces de monnaie (GR)
  • 1910 d'après ESN mais 1808 faux comme un jeton (GR)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.