¶ Grande Maison

  • Grande Maison
    • Préfecture de police ; police, commissariat ; Quai des Orfèvres, siège de la PJ, police judiciaire ; être de la police, travailler pour la police
    • fréquence : 021
    • id : 16436

Grande Maison & grande Maison ; grande maison ; Grande maison ; être de la grande maison

Définition

Préfecture de police ; police, commissariat ; Quai des Orfèvres, siège de la PJ, police judiciaire ; être de la police, travailler pour la police

fréquence : 021
registre ancien : 6 registre moderne : 6

synonyme : préfecture / de police usage : Argot de la police

Chronologie (aide)

1906 1925 1947 1949 1953 1954 1959 1965 1967 1971 1971 1976 1979 1981 1986 1997 1998 2002 2005 2006 2009

Citations (aide)

  • 1906 les plaintes n'ont jamais eu de suite. […] –Ah ! Est-ce que vous seriez de la « grand maison » ?… –Non, non… mon truc est moins compliqué ; mes meilleurs clients sont M. Pessaire… –Ah ! oui, le quart d'oeil du quartier. –… Et M. Boucle, son secrétaire. –Tout s'explique. source : 1906. Dans un fauteuil
  • 1925 et puis… il en est ! –Il en est, de quoi ? –De la grande Maison, voyons ! source : 1925. La bonne vie
  • 1998 Je me demande comment il a atterri dans la grande maison. source : 1998. Le cercle noir
  • 1976 Le policier qui la suit est un vieux matou, Parisien cent pour cent, dont l'avantage consiste surtout à ne pas « renifler » la Grance Maison source : 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine
  • 1986 On préfère aujourd'hui parler du « Quai » ou du « 36 » ou de la « grande maison ». source : 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris
  • 2002 Entrer dans la «grande maison», comme le disaient les anciens, n'est pas l'assurance de remplir ses poches d'espèces sonnantes et trébuchantes. source : 2002. Flic à Tours
  • 1971 Si le client qui se pointe a des airs d'en-bourgeois et sent la Grande Maison il leur est facile de laisser tomber un : « Je ne suis pas celle que vous croyez » et de draper dans leur mini-jupe leur dignité offensée source : 1971. Les étoiles filantes
  • 1949 Je veux parler des réguliers, parce qu'une bonne moitié de l'assistance travaillait pour la Grande Maison, plus que probable. C'était farci de poulets et d'indics source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
  • 1953 Le type est retourné au bar. Je n'étais pas tranquille. Et si ce mec allait téléphoner à la Poule. Sûr qu'il était bien avec la Grande Maison. source : 1953. De la boue et des roses
  • 1953 depuis 30 ans qu'il était dans la Grande Maison, il n'avait jamais eu l'occasion de le rencontrer ce type désintéressé. source : 1953. De la boue et des roses
  • 1947 M. Parmentier était chef de bureau à la Préfecture de Police. […] Il jouissait d'une grande notoriété dans les bureaux de la « grande maison », car il était mutilé de 1914, et présidait l'Association des Blessés de Guerre des deux Préfectures. source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

<11 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.