blouser

blouser (tableau rapide)
blouser Tromper, mystifier, induire en erreur, duper, se moquer ; se tromper ; exagérer, bluffer
synonyme tromper, se tromper
date 1654
fréquence 19

blouser

& se blouser

v.tr.

Tromper, mystifier, induire en erreur, duper, se moquer ; se tromper ; exagérer, bluffer ALL : täuschen

registre moderne : 8

1957 Marcel blousait un peu. Mais il suivait son idée source : 1957. Du riffifi chez les femmes
1851 l'habitude, c'est l'habitude !... Quand on est façonné à une chose depuis dix ou vingt ans, si cette chose change, on s'y blouse, c'est sûr... source : 1851. Le négier de Zanzibar - Voyages, aventures et combats
1947 Je n'vous r'bav'rai pas ses combines à la manque pour blouser les frottadous qui la baratinaient source : 1947. Discours de Rosière, raconté en français et en argot par Marcus, dans L'argot tel qu'on le parle, agrémenté de récits amusants racontés en français et en argot
1954 Et la joie que l'on éprouve à blouser le « maton » source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1984 Il était au courant comme n'importe quel avocat général. Pas la peine d'essayer de le blouser. source : 1984. Boulevard des allongés
1984 Katz avait blousé Berg, il l'avait fait au flan en lui parlant des putes source : 1984. Boulevard des allongés
1974 Les courses sont un jeu de riches inventé pour blouser les moins riches. source : 1974. Le roman d'un turfiste

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

D'abord au pron., de se belouser «mettre sa bille dans la blouse» ; de blouse (=poche de billard) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).