languefrancaise.net

définition : calotte (depuis 1756)

calotte
Soufflet (coup), gifle, coup donné avec le plat de la main

calotte & allonger une calotte ; envoyer une calotte ; donner une calotte (1756) #nom fém.

Soufflet (coup), gifle, coup donné avec le plat de la main

↓ fréquence : 014 | registre moderne : 4

Citations
  • 1899 Je pressai Berthe et, comme cela ne marchait pas, je lui donnai une calotte ; elle eut un oeil tout noir source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - L'Amour criminel
  • 1907 Oui, monsieur, je reçois plus de calottes que de chatteries source : 1907. L'amour s'amuse - Roman
  • 1931 Espèce de sauvage, je t'ai déjà défendu cent fois de faire un potin pareil. Tu mériterais que je t'envoie une calotte... Et, sans attendre qu'il la méritât davantage, Nénesse appliqua une gifle sur la joue du petit source : 1931. Mal loti

<3 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1756 C'est la date à battre.
pour rappel : Barbier, 1756 (R.R., bhvf) / d'Hautel, 1808 (TLFi)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1756 1809 1826 1836 1854 1862 1882 1889 1899 1900 1901 1907 1926 1931 1950

Compléments