tête de boche

tête de boche (tableau rapide)
tête de boche Entêté, tête de bois, personne têtue ; personne et surtout enfant têtu ; imbécile ; (insulte forte)
synonyme têtu, entêté
fréquence 014

tête de boche

locution

Définition

Entêté, tête de bois, personne têtue ; personne et surtout enfant têtu ; imbécile ; (insulte forte)

registre ancien : 7

Synonyme : têtu, entêté Famille : tête de, boche

Citations
1916 Va donc te plaindre à lui. Il te recevra ! Tu constateras qu'il est aimable ! […] j'ai renoncé à raisonner avec cette tête de Boche, têtue comme cent mulets de Castille et qui exècre les Français. source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
2004 Les gars sautaient d'un véhicule à l'autre à la grande stupéfaction de cette tête de Boche de commandant R… qui enguirlanda Ryhen à la rigolade générale. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1911 Je n'avais pas de droits sur Linette !… Tu rigoles !… Je n'avais pas droits sur Linette !… Oh ! le Jules !… Qu'est-ce qu'il te faut, alors, tête de boche ! source : 1911. Le journal à Nénesse

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Tête de boche, as now used, has assumed such a degree of insult, owing to the German atrocities in the war, that, applied among French people, it is an offence punished by law (MAR)
  • « Le mot boche a eu une extension rapide et l'arrière lui a fait une merveilleuse fortune parce qu'il lui a donné un sens méprisant qu'il ne possédait pas à l'origine dans les corps où il était usuel : là, en effet, il était simplement l'abréviation de Alboche qui est à Allemand ce que Italboche est à Italien ; il n'avait d'ailleurs rien de commun avec l'expression parisienne, celle-là, de “tête de boche” qui va avec “tête de pioche” » (Gauthiot1916)
  • « Il y a une quarantaine d'années, à Paris, à Lyon et ailleurs, on appelait têtes de boche les personnes et surtout les enfants têtus » [...] Sainéan s'est demandé [...] si ce n'était pas un équivalent de “tête de bois”. C'est une intuition qui n'est pas sans fondement, à cette différence près qu'il s'agit, à mon avis, d'un objet de bois : boche me paraît être le décalque de l'italien boccia (prononcez botcha) qui désigne la boule en bois, particulièrement dure, du jeu de boules. » (Dauzat1917MdF)
  • avant la guerre on disait souvent tdb pour sale tête, tête dure, etc. (Bauche1920)
  • il y a une quarantaine d'années et plus, à Paris, Lyon et ailleurs. Il ne saurait être question d'une altération directe de “bois” (tête de bois) en boche. J'avais songé à l'it. boccia, boule mais je me demande si tête de boche ne représente pas simplement tête de caboche, par une redondance qui n'est pas sans ex. dans les lang. pop. (Dauzat1918)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).