Définition de : Madame

Madame

Définition

Patronne du bordel, maquerelle, tenancière de bordel (pour les filles)

fréquence : 013

synonyme : maquerelle, sous-maîtresse usage : prostitution

Chronologie

1815 1840 1844 1863 1891 1900 1903 1912 1923 1927 1937 1968 1971

Citations

1840 Ce n'est pas une mince faveur que de partager le lit de Madame, ni d'être foutue par le godemiché qui est à poste fixe dans le tiroir de sa table de nuit. source : 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour
1815 Leurs mamans ou matronnes, qu'elles désignent comiquement sous le nom profane et avili de Madame source : 1815. Les Nymphes du Palais-Royal, leurs moeurs, leurs expressions d'argot, leur élévation, retraite et décadence
1815 Madame est courroucée quelquefois du peu de conquêtes lucratives que fait sa pensionnaire source : 1815. Les Nymphes du Palais-Royal, leurs moeurs, leurs expressions d'argot, leur élévation, retraite et décadence
1937 À la tête des lupanars de toutes catégories, avant « Monsieur », il y a « Madame », tout au moins officiellement, la « tolérance » n'étant accordée qu'à une femme, à la condition qu'elle soit mariée source : 1937. Enquête sur la prostitution
1927 Votre enfant, dit Madame, il vous coûte plus cher qu'un barbeau. source : 1927. Maisons de société - Choses vues
1923 Madame à la passerelle, autoritaire et souriante, rappelle ces dames à leur poste de combat source : 1923. Inflation sentimentale, dans Poésies documentaires complètes
1923 Sous le regard naturellement approprié de Madame, directrice de cette maison, une minute, une seconde avant le feu des pistolets automatiques source : 1923. Inflation sentimentale, dans Poésies documentaires complètes

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).