melon

date : 1827 registre ancien : 7 fréquence : 14

melon

& (melou) ; gros melon ; vieux melon

Imbécile, niais, idiot, stupide

Synonyme : imbécile, idiot, bête

Morphologie : n/u

1844 –Eh bien ! franchement, je n'aurais jamais compris… –Vous êtes si melons à Châtellerault ! –Possible ; mais, quand on s'adresse aux melons… qu'on veut être compris des melons, m'est avis qu'il faut leur parler le langage… melon. 1844. Deux papas très bien, ou la grammaire de Chicard
1844 C'est être par trop melon que de flouer si grand flouant pour des particuliers qui nous nazent, lorsqu'ils nous rencontrent dans la rue 1844. Les vrais mystères de Paris
1889 J'vous d'mande un peu, c't'imbécile-là ! y n'pouvait pas déjà arriver à bout d'son ouvrage, y faut encore qu'y s'mettre élève tambour pour avoir de nouveaux cuirs à frotter. Bougre de fichu melon, va ! 1889. Le soldat Chapuzot
1892 Attention, voilà le capitaine. Fixe ! (Les hommes [ce sont des recrues] ne s'alignent pas.) Ah ! c'est vrai, savent pas encore faire fixe, ces melons-là ! Allons, mettez-vous en ligne, là 1892. Fricotard et Chapuzot (Pièce en trois Actes et cinq tableaux)
1857 Ce qu'il me faut, à moi, folle et rieuse fille, / C'est un mari qui soit doux, indulgent et bon, / Et qui me laisse aller tous les soirs à Mabille ; / Ce qu'il me faut, à moi, vois-tu, c'est un melon. 1857. Dictionnaire de la langue bleue ou glossaire franco-parisien, à l'usage des touristes peu familiarisés avec les beautés de l'idiome capitalesque, dans Paris à vol de canard - Impressions de voyage dans les 13 arrondissements de la capitale
1911 elle était useuse de toile au lavoir de la rue Marcadet, mais, depuis près de cinq marques elle en usait le moins possible parce qu'un vieux melon qui trafiquait à la Bourse lui aboulait des thunes de temps en temps… 1911. Le journal à Nénesse

<6 citation(s)>

2. Arg. et pop., vieilli. Imbécile. Synon. cornichon.Tourterot: Vous êtes si melons à Châtellerault ! Médard domestique : Possible ; mais, quand on s'adresse aux melons (...) qu'on veut être compris des melons, m'est avis qu'il faut leur parler le langage... melon (Labiche, Deux papas, 1845, i, 1, p.381) : 3. ... rugissons contre M. Thiers! Peut-on voir un plus triomphant imbécile (...)! Non, rien ne peut donner l'idée du vomissement que m'inspire ce vieux melon diplomatique, arrondissant sa bêtise sur le fumier de la bourgeoisie! Flaub.,Corresp.,1867, p. 346. Emploi adj. Eh bien! me dit-il, tu es encore joliment melon de piauler comme ça. Ce fut à peine si je compris, c'était là un argot que je ne savais pas encore (Du Camp,Mém. suic.,1853, p.31).V. supra ex. de Labiche. 2. a) 1827 «imbécile» (Granval, Vice, p.104); (tlfi:melon) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).