chouf

chouf ■ Muret de pierres édifié par guetteur ; ■ guetteur, sentinelle, vigie ; en surveillance ; faire le guet, guet ; observateur ; □ en surveillance ; □ regarde ! (en arabe)
fréquence 14
synonyme surveiller, guetter, guet, espionner

chouf

& chouff ; chouffe ; □ en chouf ; faire le chouf ; □ chouf ! ; chouffe !

n.

■ Muret de pierres édifié par guetteur ; ■ guetteur, sentinelle, vigie ; en surveillance ; faire le guet, guet ; observateur ; □ en surveillance ; □ regarde ! (en arabe)

registre moderne : 9

Usage : militaire, guerre, police

2008 Quand on sait que « faire le chouf » (le guet, pour les dealers) rapporte entre quatre-vingt et cent euros pour deux heures, pourquoi hésiter ? 2008. Flic dans le 9.3
1960 Ils n'avaient rien trouvé ; aucune trace de la bande Si Lahcen, même pas de ces petites murettes faites de quelques pierres, que l'on appelle les « choufs » et derrière lesquelles s'abritent les guetteurs. 1960. Les Centurions
1985 Attention ! Il y a un mec en chouf dans une bagnole, juste devant le chemin qui mène à la baraque 1985. Un flic de l'intérieur
1998 qui ont commencé par donner des billets de 100 F donnés au regarde ! (en arabe) ; « petit frère » pour « faire le chouf » 1998. Les combines des voleurs et comment s'en défendre
1998 le « chouf » aux voitures banalisées de la police 1998. Les combines des voleurs et comment s'en défendre
1990 S'il y avait un chouffe en bas de chez Farida, on se méfierait moins de Léon. 1990. L'étage des morts
1990 C'était le soir. De l'autre côté du talweg, il y avait un piton rocheux et au sommet du piton, un chouff. Un veilleur assis en tailleur, appuyé à son fusil tout droit, avec un chèche blanc. 1990. L'étage des morts
1998 avant de descendre fouiller la vallée suspecte, il fallait attendre que les unités de bouclage se mettent en place. Ce qui, d'ailleurs, permettait souvent aux « fellouz », alertés par leurs « choufs », de passer de l'autre côté d'une crête 1998. Section Bordel
1998 Puis nous sommes restés en « chouf » un moment, pour essayer de voir si ou un deux « fedayins » – des « volontaires de la mort », – ne s'étaient pas sacrifiés pour nous retarder et faciliter la fuite de leurs camarades. 1998. Section Bordel
1998 Et, assez souvent, les « fellouz », informés par leurs « choufs » ou leurs « moussebilines » […] avaient le temps de prendre leurs jambes à leur cou 1998. Section Bordel
1998 Pour la pause rations de midi, les chasseurs se regroupèrent sur la pente d'une butte, au milieu de hautes touffes d'herbe. Et aucun des gradés ne pensa, semble-t-il, à poster des « choufs ». 1998. Section Bordel
2004 Les blindés avancent tous feux éteints… la lune est belle… la route, long serpent brillant… Les choufs rebelles suivent sans doute le convoi de loin, en écarquillant les yeux… 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
2004 Nous sommes souvent venus tendre des embuscades par là, mais un chouf sur le kef nous détecte trop facilement. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1982 Pour les prendre, il faut arriver juste avant le crépuscule, car ils mettent des choufs pour surveiller dans la journée tous les mouvements. 1982. Les hélicos du djebel. Algérie 1955-1962
1979 Les gars avaient repéré un petit village avec quelques fatmas « pas sales ». Ils ont commencé à s'exciter : –T'as maté les gonzesses ? Chouf, asmah, chouf : pas dégueulasses ! 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<15 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Origine arabe / Arabe (Duval1998) / Langue : Arabe

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).