Définition de : mes enfants

  • mes enfants
    • Appellatif paternaliste, de chef à subordonnés, de gradé à soldats ; appellatif amical, entre amis
    • fréquence : 012
    • id : 64335

mes enfants

Définition

Appellatif paternaliste, de chef à subordonnés, de gradé à soldats ; appellatif amical, entre amis

fréquence : 012

Chronologie

1795 1844 1895 1914 1914 1915 1917 1935 1935 1950 1953 1960

Citations

  • 1935 L'amiral comprend enfin que l'heure n'est pas à la rigolade. –Mes enfants… dit-il. –On n'est pas tes enfants, on s'en voudrait ! Quand un fayot vous appelle son enfant, c'est qu'il tremble pour sa peau. L'amiral tremble, le commandant et les frégatons sanglotent. source : 1935. Mer Noire
  • 1917 Vous voilà, mes enfants… j'ai besoin de vous. source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
  • 1953 Je comprends le français, mes enfants, et même l'argot… source : 1953. ...et ça continue !

<3 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.