¶ X oblige

  • X oblige
    • Formule de nécessité, à cause de X ; quand X oblige à tel comportement, pour dire que tel statut (institutionnel souvent) impose certaines actions individuelles
    • fréquence : 016
    • id : 50899

Définition de X oblige

Formule de nécessité, à cause de X ; quand X oblige à tel comportement, pour dire que tel statut (institutionnel souvent) impose certaines actions individuelles

fréquence : 016 registre ancien : 3 registre moderne : 3

Chronologie (aide)

1863 1895 1930 1977 1979 1982 1985 1990 1997 1998 2006 2007 2007 2009 2011 2013

Citations (aide)

  • 1895 Au comptoir, toujours placé près de la porte d'entrée afin que le passant hésite moins à s'arrêter (commerce oblige !), on peut également boire sur le zinc, debout, en deux secondes. source : 1895. En plein faubourg
  • 1997 Tradition oblige, Pascual, sous l'oeil de Rosa, nous fait défiler toutes les pages de son album. source : 1997. La cité
  • 1990 Car Noël oblige : sapin, guirlandes, cadeaux, jouets source : 1990. Maîtresse détresse
  • 1990 les enfants ravis regardent les policiers mitraillette au bras postés tout le long du trajet (Arafat oblige !). source : 1990. Maîtresse détresse
  • 1930 Les forçats avaient confiance en lui et le citaient comme un « homme ». […] Mais réputation oblige. Piote ne traîna pas autour du marché de Cayenne avec les libérés loqueteux. source : 1930. La vie des forçats
  • 2006 Vendredi soir oblige, c'est plein à craquer. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 2006 Décidément, c'est la soirée ecsta, week-end oblige. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 2009 Leprêtre et Sibierski étaient laissés au repos, familles obligent. source : 2009. Sang d'encre au 36
  • 2009 Jour des enfants oblige, le petit village de Porquerolles était animé en ce mercredi 11 juin source : 2009. Sang d'encre au 36
  • 1977 En un sens, ce qui crève le baroudeur, c'est le repos, parce qu'il se fait une obligation d'aller baiser, de tenir le score, de se cuiter, même s'il n'aime pas ça – tradition oblige ! – de châtaigner et, surtout, de ne jamais dormir. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<10 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.