Définition de : pantruchard

pantruchard & Pantruchard n., adj.

Définition

Parisien, de Paris

ANG : Parisian
fréquence : 016
registre ancien : 7

synonyme : parisien morphologie : -ard famille : Pantruche (Paris)

Chronologie

1915 1915 1915 1916 1916 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1920 1925 1947 1951 1960

Citations

  • 1960 Le fourrier Chatelain, marida aussi, est un pantruchard classe 1907 ex-courtier en soieries. source : 1960. Chass'bi
  • 1960 Ce vieux pantruchard de Tilman qui est sergent au ravitaillement nous a déniché dans les prix doux, au cours de ses randonnées, de vieilles bouteilles de Bourgogne comme on n'en trouve plus guère à l'heure actuelle. source : 1960. Chass'bi
  • 1925 Petit-Louis évoquait sa jeunesse de pantruchard : fils d'ouvrier, élevé rue Asselin, en plein centre de ce « fort Monjol » qui est le quartier réservé de Belleville source : 1925. La bonne vie
  • 1918 et ce copain-là, un pantruchard, il avait comme ça le goût des voyages source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1917 Ce « Pantruchard » serait à coup sûr dépaysé dans ce milieu de purs montagnards source : 1917. Les diables bleus au «Vieil-Armand»
  • 1917 Pilier de cabaret, peu parleur, mais rude ouvrier, c'était bien le Pantruchard, avec ses défauts, ça oui, mais ses qualités aussi source : 1917. La cote 304 et Souvenirs d'un Officier de Zouaves - Guerre 1914-1917

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • De Pantruche
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • Pas dans (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.