Définition de : pantruchard

pantruchard

& Pantruchard n., adj.

Définition

Parisien, de Paris

ANG : Parisian
registre ancien : 7

synonyme : parisien morphologie : -ard famille : Pantruche (Paris)

Chronologie

1915 1915 1915 1916 1916 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1920 1925 1947 1951 1960

Citations

1960 Le fourrier Chatelain, marida aussi, est un pantruchard classe 1907 ex-courtier en soieries. source : 1960. Chass'bi
1960 Ce vieux pantruchard de Tilman qui est sergent au ravitaillement nous a déniché dans les prix doux, au cours de ses randonnées, de vieilles bouteilles de Bourgogne comme on n'en trouve plus guère à l'heure actuelle. source : 1960. Chass'bi
1925 Petit-Louis évoquait sa jeunesse de pantruchard : fils d'ouvrier, élevé rue Asselin, en plein centre de ce « fort Monjol » qui est le quartier réservé de Belleville source : 1925. La bonne vie
1918 et ce copain-là, un pantruchard, il avait comme ça le goût des voyages source : 1918. Loin de la rifflette
1917 Ce « Pantruchard » serait à coup sûr dépaysé dans ce milieu de purs montagnards source : 1917. Les diables bleus au «Vieil-Armand»
1917 Pilier de cabaret, peu parleur, mais rude ouvrier, c'était bien le Pantruchard, avec ses défauts, ça oui, mais ses qualités aussi source : 1917. La cote 304 et Souvenirs d'un Officier de Zouaves - Guerre 1914-1917

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • De Pantruche
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • Pas dans (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).