Définition de : farci

farci & farci de

Définition

Rempli, saturé de, plein de (souvent en mauvaise part)

fréquence : 017
registre moderne : 5

synonyme : beaucoup, en quantité, rempli, saturé

Chronologie

1840 1900 1911 1914 1917 1932 1952 1953 1958 1960 1967 1968 1973 1977 1987 1998 2006

Citations

  • 1840 il eut en échange de sa levantine, de son gros de Naples et de ses cachemires, des billets de Célina, Fanny, Emma, Clarisse, etc., etc. Son portefeuille en était farci source : 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour
  • 1952 Pour l'instant le coin est encore relativement tranquille, mais d'ici quelques instants il sera farci de bourres. Il y en aura vingt-cinq par bistrot, devant des demis, en train d'ouvrir leurs châsses et leurs oreilles source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1967 Mais celui-ci était farci d'orgueil. source : 1967. Raymond la Pente
  • 1973 elle vous gobe littéralement des mirettes, à en larmoyer. Et pourtant, c'est farci de trèpe. source : 1973. Le Savoyard et la Vaudoise
  • 1911 Et je rêvais que si j'arrivais à gagner beaucoup de pognon, ma riolle ce serait d'avoir une gentille bicoque sur les coteaux du Bas-Meudon avec un jardin qui serait farci de toutes ces fleurs-là… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1958 Devant eux, c'était la route rude, farcie de silex que les pneus étouffaient sans secousse. source : 1958. Rage blanche
  • 1953 Histoire de ne plus penser à rien, je décide de bouffer et d'aller me coucher. Je rentre à la cagna, la tête farcie d'idées. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Métaphore visuelle (FrançoisPléiade) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.