Définition de : scie

scie & quelle scie ; scie n.f.

Définition

Chose ennuyeuse, événement fâcheux, ennui, quel ennui ; qqchose de pénible et de répétitif (changer de tenue) ; rare : exclamation de dépit

ALL : Langeweile / ANG : what a bore !
fréquence : 012
registre ancien : 6

synonyme : désagréable, pénible, qui ne fait pas plaisir, importun, gêneur, emmerdeur

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1808.

1820 1892 1896 1901 1901 1911 1916 1917 1917 1920 1926 1951

Citations

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

2. Chose ou personne ennuyeuse. Ah bien! nous n'allons pas nous amuser!... c'est une vraie scie, ce bonhomme-là (Gyp, Éduc. prince, 1890, p. 206). Être enfermé quand Paris existe, quand il y a tant de choses à faire, mener sa petite vie de bigote campagnarde, quelle scie, quelle scie ! (Bernanos, Lettres inéd., 1904, p. 1724). II. 1. a) 1808 « plaisanterie, mystification » (Hautel); b) 1808 « chose ennuyeuse, obscure » (ibid.); en partic. c) 1831 « chose ennuyeuse par sa répétition » (Sue, Atar-Gull, p. 8); 1864 « id. en parlant d'un air de musique, d'une chanson » (Labiche, Point de mire, III, 2, p. 442) ; 2. 1851 « personne ennuyeuse » (Land.). (TLFi) /

  • 1808 Hautel (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.