¶ impossible

impossible & X impossible ; □ heure impossibe adj.

Définition

Intensif : incroyable, extraordinaire, hors du commun, hors du bon sens, pénible à fréquenter (parfois usage snob) ; pénible, difficile à vivre ; très difficile ; □ tard

fréquence : 017
registre moderne : 4

synonyme : incroyable, désagréable, pénible, qui ne fait pas plaisir

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1867.

1883 1885 1901 1931 1933 1936 1953 1954 1955 1960 1964 1966 1967 1974 1978 1982 1995

Citations (aide)

  • 1955 une photo de Janot. Belle petite gueule de barbiquet. Rien qu'à le voir comme ça, on devinait tout de suite, le rouleur de mécaniques maison, le mecton voulant jouer les gros bras, les terreurs de quartier et, en fin de compte, bon à nib, qu'à se foutre dans des salades impossibles. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1933 je vais plutôt lui répondre de venir. Tout le travail pour mes bêtes à faire en rentrant me fait coucher à une heure impossible. source : 1933. Journal particulier
  • 1954 C'est Georges Darien, çui qu'a écrit Contre Biribi, qui l'a amené […]. Il venait avec des types que j'connaissais pas, des fois des gonzesses. Juste avant la guerre, il m'a fait dîner à Montparnasse. Y'avait des bonshommes impossibles. Et craspèques… source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1885 Elle est surtout habitée par des chiffonniers ; cependant on y trouve quelques individus exerçant les industries les plus impossibles, musiciens ambulants, avaleurs de sabres, danseurs d'oeufs, mâcheurs de fer, diseurs de bonne aventure, tondeurs de chien source : 1885. La hotte du chiffonnier
  • 1966 Ces dames en général ne pouvaient exhiber que des gigolos douteux, métèques à l'accent impossible, boxeurs aux muscles trop proéminents source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
  • 1964 Il fallait s'embarquer à la Gare Montparnasse, à des heures impossibles : 10 heures du soir, 11 heures, minuit source : 1964. Les rues de Levallois
  • 1931 Toutes les nuits c'est pareil, tu rentres à des heures impossibles en me racontant un tas de bobards. source : 1931. Coeurs féroces... Amours farouches - Roman du milieu (chez les gangster de France)
  • 1995 Il va falloir s'accommoder de ce type impossible et indispensable pour apporter la troisième part du loyer. source : 1995. Debout les morts
  • 1967 il s'est mis à braire des trucs impossibles, à vouloir battre la petite et à casser l'électrophone. source : 1967. Face d'Ange et la conférence
  • 1967 –Dieu, mon ami, mais cet hôtel est impossible ! dit-elle. Comment pouvez-vous y vivre ? source : 1967. Face d'Ange et la conférence
  • 1978 nous avons mille moyens de vous rendre la vie impossible et de vous contraindre au départ. source : 1978. L'établi
  • 1978 Pas de licenciement, mais un laminage intensif : rendre la vie impossible à celui qui est visé. source : 1978. L'établi
  • 1936 Un terrain impossible. Nous avons dû abandonner nos brancards et descendre les blessés dans les couvre-pieds et ou les toiles de tente. source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
  • 1936 Nous avons grimpé ici la nuit de Noël. Par des sentiers impossibles. Ballon de vivres. source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
  • 1936 Quatorze jeunes nous arrivent en renforts. Il y a parmi eux neuf Malgaches. Le doublard s'arrache le peu de cheveux qui lui restent : « Y z-ont des noms impossibles ! Des noms à coucher dehors avec un billet de logement […] » source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
  • 1883 elle rendait tous ceux qui l'approchaient malheureux, par un caractère impossible. source : 1883. Le roman de Violette
  • 1974 Il devient impossible. Coléreux, susceptible, méfiant. source : 1974. Le roman d'un turfiste
  • 1953 –C'était pas marrant tous les jours ! Méchant, vicieux, il se croyait tout permis, parce qu'il avait du pognon ! Quand il était malade, c'est-à-dire souvent, il devenait impossible. source : 1953. Prosper en croque

<18 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1867 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.