Définition de : casseur de porte

  • casseur de porte

casseur de porte& casseur de portes ; casseur de lourdes composition

Définition

Cambrioleur, voleur avec effraction

fréquence : 008
registre ancien : 9 registre moderne : 9

synonyme : cambrioleur usage : typo voleur

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1841.

1846 1848 1849 1850 1875 1900 1947 1955

Citations

1900 Questionné par le commissaire, l'un d'eux lui répondit, lorsqu'il lui demanda sa profession : « Casseur de portes, mon vieux ! On fait ce qu'on peut. Je viens de tirer trois mois de prison ; c'était seulement pour une erreur de porte-monnaie… » source : 1900. Mémoires de Rossignol
1955 on n'avait jamais vraiment bossé ensemble comme associés, vu que lui s'était vite fait une spécialité comme casseur de lourdes et moi je m'étais toujours plutôt défendu dans la fausse mornifle. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1875 Quelques-uns, qu'on nomme casseurs de portes, gens violents qui, au besoin, ne reculeraient pas devant l'assassinat, se jettent au milieu de la nuit sur une porte de boutique, la brisent, entrent dans le magasin, font main basse sur ce qu'ils rencontrent source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
1846 Le carroubleur ou casseur de portes, les voleur par effraction. source : 1846. L'intérieur des prisons, réforme pénitentiaire, sytème cellulaire, emprisonnement commun ; suivis d'un Dictionnaire renfermant les mots les plus usités dans le langage des prisons, par Un Détenu

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1841 Joigneaux (ESN-Fresnes) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).