Définition de : attrape-nigaud

  • attrape-nigaud
    • Piège, tromperie, ce qui trompe, mystification, qqchose de déceptif
    • fréquence : 016
    • id : 35107

attrape-nigaud& attrape nigaud ; attrape-nigauds

Définition

Piège, tromperie, ce qui trompe, mystification, qqchose de déceptif

registre ancien : 4 registre moderne : 4

synonyme : tromperie

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1798.

1832 1832 1901 1904 1917 1917 1918 1919 1929 1938 1938 1954 1966 1971 2013 2015

Citations

2013 Un boniment qui marche à tous les coups, surtout avec le beau visage d'ange de Frédérique, un vrai attrape-nigaud pour les caves. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
2015 un marché touristique. Sapes, bidules, souvenirs à la con, marques bidons, un attrape-nigaud en puissance. source : 2015. Phi Prob
1954 je ne sais pas comment ça s'appelle, cette partie de la robe qui cache les seins, quoi, c'est un attrape-nigaud. Ça colle à la peau, ça y adhère, celle qui le porte peut se pencher, faire les pieds au mur sans crainte d'en montrer plus qu'il n'est permis source : 1954. Le soleil naît derrière le Louvre
1938 –Vous découvrez les sources, les gisements, les agglomérations de métaux ? –Oui monsieur, je découvre tout. –Ça n'est donc pas un attrape-nigauds ? source : 1938. La grosse galette (Comédie gaie en trois actes)

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • De attraper, et nigaud (GR)
  • 1798 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).