renard

renard (tableau rapide)
renard ■ (bagne, prison) Traître, dénonciatieur, espion des autres, hypocrite qui trahit ; ■ (ouvrier) ouvrier qui ne fait pas grève avec ses camarades ; insulte?
synonyme dénonciateur, traître
fréquence 11

renard

& se faire renard

n.m.

Définition

■ (bagne, prison) Traître, dénonciatieur, espion des autres, hypocrite qui trahit ; ■ (ouvrier) ouvrier qui ne fait pas grève avec ses camarades ; insulte?

registre ancien : 9

Synonyme : dénonciateur, traître Usage : forçat, bagne

Citations
1845 de fortes haines ont dû souvent s'élever dans les chiourmes contre ceux des condamnés qui trahissent la cause commune et se font renards ou moutons source : 1845. Les bagnes ; histoires, types, moeurs, mystères
1845 Quand le forçat Mourrieu frappa le camarade qu'il accusait d'être renard, il dit : J'ai tué cet homme parce qu'il ne méritait pas notre estime source : 1845. Les bagnes ; histoires, types, moeurs, mystères
1841 Sur ce fond de boue et de sang se détache une troisième physionomie, la physionomie du forçat mouchard ou du renard. source : 1841. Les forçats, dans les Français peints par eux-mêmes. Encyclopédie morale du XIXe siècle. Province.
1841 Mêlé à toutes les intrigues et à tous les complots des condamnés, le renard prélude, espion gagé par l'administration, au rôle qu'il espère remplir dans la police lors de sa libération. source : 1841. Les forçats, dans les Français peints par eux-mêmes. Encyclopédie morale du XIXe siècle. Province.
1830 Soumis à une surveillance des plus sévères, sans cesse sous les yeux d'un garde-chiourme ou d'un renard, placé sur le banc à côté du sbire, Fanfan […] conçut encore le dessein de vivre un moment de liberté. source : 1830. Les bagnes. Rochefort
1830 Depuis qu'il est au bagne, ses compagnons d'infortune et d'infamie l'ont soupçonné d'être renard. Il est possible que dans l'espoir d'obtenir quelque adoucissement, il ait consenti à servir d'agent à la surveillance. source : 1830. Les bagnes. Rochefort
1911 Galuche !… Renard !… Fripouille !… Racine de buis !… Pianiste à la manque !… Argousin de mes fesses !… « Voilà déjà seize jours !… » Il a l'air de jubiler, ce pélican-là, d'être au monde et d'y voir clair source : 1911. Le journal à Nénesse
1841 à l'avenir il agira le code à la main, et sous la bannière des renards (mot technique) qu'il a connus dans les prisons. source : 1841. Des dangers de la Prostitution ; par Aimée Lucas

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Terme de prison (renard est l'équivalent au bagne) (FP) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).