Définition de : bookmaker

bookmaker & book-maker n.m.

Définition

Individu qui tient les paris aux courses

fréquence : 013
registre moderne : 3

usage : Argot des courses, hippisme

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1862.

1884 1892 1896 1899 1899 1899 1899 1904 1921 1927 1969 1975 1990

Citations

  • 1899 Pour sûr qu'elle lui ferait honneur, se prélassant derrière le zinc d'un bar fashionable et sportif où se donneraient rendez-vous les bookmakers et les petits jobards de la haute ! source : 1899. Escal-Vigor
  • 1892 Il avait donc arrêté un des bookmakers que Tonkine nommait à la parisienne des bockmaquaires et avait casqué ses vingt louis (encore un mot de la fille) en échange d'un bout de carton source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De l'ang. book = livre et to make = faire (DEL) / Mot angl., de book «livre», et maker «celui qui fait» (GR) /

  • 1862 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.