languefrancaise.net

redam (définition)

redam
Grâce, grâce de condamné, amnistie

redam & rédam ; redem ; rédain ; rédarie ; redani #1836

Grâce, grâce de condamné, amnistie

↓ fréquence : 013

<2 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1836. Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1836 1847 1857 1875 1877 1885 1894 1900 1901 1901 1907 1911 1980

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Comme le dit DELV, redam ne peut venir de rédemption : c'est une corruption de retam (allusion à la casserole qui est neuve quand elle est étamée : dans le peuple on dit rétamé pour étamé : le voleur grâcié est rétamé, il est remis à neuf) (VIR) / Rédam vient du latin redimere (duCP, 238) / Apocope de rédemption (George, FM48) / Apocope de rédemption (Marty Laveaux 1857) /

  • 1836 Vidocq (George, FM48) /