Définition de : municipal

  • municipal
    • Garde municipal, gardes municipaux ; garde national
    • fréquence : 014
    • id : 20095

municipal & municipals ; municipaux (pl.) ; municipiaux (pl. pop.) n.m.

Définition

Garde municipal, gardes municipaux ; garde national

fréquence : 014
registre ancien : 4

synonyme : policier

Chronologie

1791 1792 1794 1794 1846 1857 1863 1884 1886 1887 1899 1900 1904 1932

Citations

  • 1863 Dans les journées des 27, 28, 29, 5 et 6 juin, 17 et 18 Transnonain, 12 et 13 mai, j'ai moissonné des gendarmes, des gardes royales, des gardes nationales ; j'ai sacrifié des sergents de ville ; j'ai tutoyé des municipals ; j'ai bousculé des réverbères !… on ne m'a rien dit, parce qu'on me craignait… source : 1863. Le dernier jour d'un condamné
  • 1887 Je me suis même donné le plaisir, en quittant l'audience, de courir dans le couloir avec l'espérance que les municipaux, en se pressant pour me rattraper, dégringoleraient dans l'escalier. source : 1887. Le monde des prisons
  • 1794 Parfois cependant on était interrompu par la visite de municipaux source : 1795 (an III). Almanach des prisons
  • 1884 que le coupable, lequel cause tranquillement avec son municipal de droite source : 1884. Les cocottes de mon grand-père
  • 1899 aperçut sa bonne amie, qui, dans un petit coin, se laissait embrasser à bouche que veux-tu par un municipal source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
  • 1904 il était à même de rendre plus d'un service au jeune homme qui avait des démêlés très fréquents avec les municipaux source : 1904. Pepete le bien-aimé

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Cité dans (GR), non daté /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.