languefrancaise.net

prendre la tangente (définition)

prendre la tangente
Partir, s'en aller, s'enfuir, s'échapper ; (éviter les questions ; prendre un autre chemin, s'écarter du chemin)

  • 2008 Elle implique un face-à-face entre un policier et un voleur présumé. Le premier n'a qu'une idée en tête : coincer son voleur et le ramener dans la cellule de garde à vue. L'autre n'a évidemment qu'un projet : prendre la tangente. source : 2008. Flic dans le 9.3
  • 1952 Elle fiche son camp, la putasse. […] Elle prend la tangente dans la Val-Noël et adieu, mes petits poulets. source : 1952. Émile et son flingue
  • 1982 La moto revint cogner comme un gros insecte contre ma droite puis prit la tangente et piqua droit vers la barrière d'accotement. source : 1982. Autorut du soleil
  • 1947 Laval va d'ergotages en ergotages, répond à côté, prend la tangente, et le Président est dans l'incapacité de le remettre dans la bonne voie source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix
  • 1953 malgré les consignes, Chalumot « prenait la tangente », s'éloignait au hasard afin de mettre une distance symbolique entre la troupe et lui source : 1953. Allons z'enfants
  • 1976 La maison ? Encore un peu et il se serait fait la tangente sur un bateau ! Non ! C'était pas la joie… source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza
  • 1976 Rafaël avait une fois encore espéré un accident. Accident qui lui aurait permis de se faire la tangente. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<7 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1901 1917 1947 1952 1953 1973 1976 1981 1982 1998 2007 2008 2009 2016 xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments