l'air de rien

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 11

l'air de rien

& sans avoir l'air de rien ; ça n'a l'air de rien ; n'avoir l'air de rien

locution

Incidemment, comme si c'était sans importance, sournoisement, naturellement, comme sans y prêter attention, l'air innocent ; ça semble peu de chose ; sembler banal, inoffensif

1980 les baffes qu'on reçoit l'air de rien, les coups de pieds au cul, bien gentils et bien envoyés, pour notre bien… 1980. Je ne veux plus aller à l'école 1915 elle m'a interrogé, sans avoir l'air de rien 1915. Les poilus de la 9e 1911 Ça n'a l'air de rien, eh bien ! pour moi, c'est ça qui m'a sauvé la mise… Ça m'a remis les foies en place… Tu penses ! J'avais le ciboulot au bonheur, comme si je roupillais sur du velours 1911. Le journal à Nénesse 1967 À l'avenir je me méfierai de ces timides qui n'ont l'air de rien. 1967. Le cachot 1956 Au poil, je vous dis ! Il n'a l'air de rien, ce grand bizarre […] mais pour le turbin méticuleux on peut faire appel à lui. Il est de première. 1956. Fais gaffe à tes os <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 241