s'en tamponner le coquillard

s'en tamponner le coquillard (tableau rapide)
s'en tamponner le coquillard Indifférence, se moquer de qqchose, s'en moquer ; (à mourir de rire)
synonyme indifférence, indifférent
date 1878
fréquence 11

s'en tamponner le coquillard

locution

Définition

Indifférence, se moquer de qqchose, s'en moquer ; (à mourir de rire) ALL : sich lustig machen

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : indifférence, indifférent Famille : tamponner (s'en)

Citations
1979 Et les beaux esprits de ce temps s'en tamponnaient le coquillard énormément… source : 1979. Le désert de l'Iguane
1910 Dans tous les cas, vous allez me faire perdre beaucoup d'argent !… –Ça, je m'en tamponne le coquillard ! source : 1910. Contes de l'étape
1952 La patronne, c'était une autre musique. Elle arrêtait pas de rouspéter après son bonhomme qui s'en tamponnait gentiment le coquillard. source : 1952. Émile et son flingue
1917 la route je m'en contref..., je m'en tamponne le coquillard ! source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
1947 qu'est-ce que tu veux qu'j'y comprenne, moi qui m'ai jamais occupé de politique ? Et puis j'te dirai que j'm'en tamponne le coquillard, d'la politique. J'suis venu parce qu'on m'a dit qu'il y aurait moyen de faire du flouze. source : 1947. Fleur-de-Poisse
1928 Je suis le père du gosse, c'est ça qu'est le principal, je pense… Tout ce que tu me racontes d'autre, je m'en tamponne le coquillard… source : 1928. La racaille

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

B.− Pop. [P. réf. à la forme de la coquille] Œil. S'en tamponner le coquillard. S'en moquer, s'en battre l'œil. La vie a de ces ironies : − « c'est comme moi, − je m'en tamponne le coquillard » (Bourget, Actes suivent,1926, p. 132). Rem. Selon Rigaud, Dict. du jargon parisien, 1878, p. 97, coquillard est une var. de coquard. 2. 1878 arg. s'en tamponner le coquillard « s'en battre l'œil » (Rigaud, Dict. jarg. paris., p. 97). (tlfi:coquillard) /

  • tamponner (s'en - le coquillard) loc. verb. non conv. AFFECT. "s'en moquer" - BEI, 1867, Delv. ; TLF, DHR, 1878, Rigaud ; DArg., 1883, Fustier ; DEL, cit. Aragon. s'en tamponner le coquard - DArg., 1912, Villatte ; absent TLF.
    • 1897 - «MOQUER (Se) [...] de quelque chose, [...] s'en tamponner le coquard.» J. Lermina et H. Lévêque, Dict., 102 (Bibl. Chacornac) - Ch.Be.
    • 1907 - «TAMPONNER LE COQUARD [...] (S'EN). S'en moquer, littéralement s'en battre l'oeil.» H. France, Dict. de la langue verte, 420 (Nigel Gauvin) - Ch.Bu. (bhvf:coquillard) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).