Définition de : polack

  • polack
    • Polonais, polonais
    • fréquence : 014
    • id : 5643

polack

& polak ; Polack ; polac ; Polak ; Polaque

n., adj.

Définition

Polonais, polonais

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : polonais

Chronologie

1927 1931 1932 1935 1946 1955 1965 1975 1981 1981 1986 1998 2004 2008

Citations
2008 des meubles encombrent le couloir. Les Kocinsky, nos voisins polacks, ont déménagé. source : 2008. Kiffer sa race
1935 –Robert Gibowski, puisqu'on ne doit rien te cacher. Mais ne me prends pas pour un Polak, j'ai horreur de cette engeance. source : 1935. Viande à brûler
1932 où j'étais dans les Ardennes, j'en avais des « Polaks » et qui venaient des fours à émailler, alors hein c'est ça qui leur donnait chaud… source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
1981 L'était bourré comme un polack source : 1981. Le Père Noël noir
1998 les policiers constatent qu'on parle de plus en plus souvent « le polak » source : 1998. Les combines des voleurs et comment s'en défendre
1986 J'ai le type polak, explique-t-elle. Mon grand-père, mon père, étaient Polonais. source : 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris
1955 Les Polacks ont voulu m'en faire baver source : 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
1931 Elle couchait dans un hôtel meublé parmi des Arabes et des Polaques, en compagnie de sa mère. source : 1931. Enfants du malheur !

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

POLAQUE, subst. A. − Subst. masc. ou fém., fam., péj. Polonais(e) ; immigré(e) polonais(e). Il m'est impossible d'être assez modeste pour croire que ce brave Polaque soit plus fort que moi en prose française (Flaub., Corresp., 1874, p.173). Rem. Ce sens peut être empl. adj.: Soudain j'ai l'inspiration. Il est Polonais ! J'ai eu des copains polaks et chez tous j'ai remarqué ces petits plis verticaux près des lèvres (San Antonio, Du plomb dans les tripes, 1953, p. 26 ds Cellard-Rey 1980). Prononc. et Orth.: [pɔlak]. Rob. 1985: polack ou polak; Lar. Lang. fr.: polaque, polack ou polak. Cendrars, Homme foudr., 1945, p.297: pollak. Étymol. et Hist.1. 1512 subst. masc. plur. polaques (J. Lemaire de Belges, Illustrations de Gaule, III, éd. J. Stecher, II, 314); 1540 adj. langange polasque (Recueil de div. hist. touchant les situations de toutes régions, 154 rods Quem. DDL t.21, s.v. polonais) (tlfi:polaque) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).