Définition de : misère noire

  • misère noire
    • Grande misère, être dans le dénuement le plus complet
    • fréquence : 008
    • id : 53149

misère noire & être dans une misère noire

Définition

Grande misère, être dans le dénuement le plus complet

fréquence : 008
registre ancien : 2 registre moderne : 2

synonyme : misère, pauvreté

Chronologie

1880 1882 1895 1900 1926 1953 1965 1971

Citations

  • 1965 Ma science des canassons me permet d'entrer comme charretier-palefrenier chez un noble seigneur : la misère noire !… Vous autres, vous ne pouvez pas vous faire une idée de ce que c'était, la Pologne, comme bled rétrograde. Le Moyen-Âge, le XIIe siècle ! Mieux que le fascisme : la féodalité ! source : 1965. La débâcle
  • 1895 C'était en plein hiver. Ma femme venait d'accoucher pour la sixième fois ; les enfants maigrissaient ; nous n'avions plus rien, plus de secours à attendre, aucune espérance. Sans travail depuis deux mois, partout repoussé, ayant usé tout crédit, c'était la misère noire. source : 1895. En plein faubourg
  • 1900 Alors ce fut une misère noire, pendant un mois entier nous ne mangions que de la panade faite avec des croûtes de pain que j'allais chercher au restaurant, soi-disant pour la pêche. source : 1900. Mémoires de Pierre S. voleur
  • 1971 Les premiers jours ç'a a été le coup de barre… J'ai découvert des familles dans une misère noire… le drame de l'alcoolisme… les taudis… la maladie… source : 1971. Histoire de Michèle
  • 1882 Ce n'était plus la misère noire, mais ce n'était pas la fortune, ni même l'aisance. source : 1882. Zola. Notes d'un ami

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.