languefrancaise.net

définition : arrondir ses fins de mois (depuis 1936)

arrondir ses fins de mois
Gagner un peu d'argent supplémentaire, en plus de son salaire habituel, par des moyens licites ou non

arrondir ses fins de mois & (arrondir la fin du mois) (1936) #locution

Gagner un peu d'argent supplémentaire, en plus de son salaire habituel, par des moyens licites ou non

↓ fréquence : 013 | registre moderne : 4

Citations
  • 1993 Certaines occasionnelles seraient des mères de famille, qui viendraient « arrondir leurs fins de mois » ou s'offrir un « extra » à l'insu de leur mari source : 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
  • 2006 On se tricotait un bas de laine avec une maille à l'endroit pour l'ordre public et une maille à l'envers pour arrondir ses fins de mois. source : 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police
  • 1998 Il y eut [dealer de drogue] l'employée de bureau toujours nette et discrète qui arrondissait ses fins de mois. Elle sortait à midi de son agence, mêlée aux secrétaires qui se pressaient à l'heure du déjeuner source : 1998. Trente ans de sursis
  • 1990 L'employé qui arrondit ses fins de mois sur le dos des clients ne constitue pas une exception. source : 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle
  • 1976 Même dans les périodes où j'ai le plus baisé, avec les hommes dont je me souviens le plus, ça n'a jamais été avec un seul homme. D'abord parce que j'arrondissais mes fins de mois ! source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1976 Bref, sans être sous-payées, ces femmes sont – pour la plupart – assez mal payées. Quoi d'étonnant, lorsque nous apprenons, le plus souvent à la suite d'une coïncidence ou d'une indiscrétion, que tel ou tel des membres de notre personnel arrondit ses fins de mois ? source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1976 Faut comprendre, des nanas qui viennent sur le bitume pour arrondir la fin du mois, y'en a bien assez pour ne pas se casser la nénette à recruter des rosières. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1976 Elles étaient jeunes, belles, inexpérimentées, fauchées, elles n'avaient guère envie de travailler dans un bureau ou sur une chaîne de montage, elles étaient sans qualification et la plupart avaient déjà goûté plus ou moins à la prostitution clandestine pour arrondir leurs fins de mois. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution

<8 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1936 C'est la date à battre.
pour rappel : Le Journal, 1936 (Roland de L.)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1936 1975 1976 1976 1978 1990 1993 1997 1997 1998 2006 2011 2012 2015

Discussion

Bonjour. On trouve cette expression dans Le Journal (06/11/1936). Zoom au milieu de la colonne 3. Le 28 mai 2022, Roland de L.

Compléments