bonhomme

bonhomme (tableau rapide)
bonhomme Appellatif familier, très familier ; en appellatif, d'h à enfant ; ton mari ; (appellatif à chien)
fréquence 12

bonhomme

& Bonhomme ; ton bonhomme

Définition

Appellatif familier, très familier ; en appellatif, d'h à enfant ; ton mari ; (appellatif à chien)

registre moderne : 5

Citations
1955 Qu'est-ce qu'il y a pour ton service, Bonhomme, interroge Marco en arrivant à sa hauteur source : 1955. Pas de pitié pour les caves
1829 –Que me veux-tu, bonhomme ?... Voyons, dépêche-toi. source : 1829. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome quatrième)
1899 Dites-donc, bonhomme, je suis grand amateur d'antiquités. De toute évidence, votre inexpressible date de fort loin ; je vous l'achète. source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
1958 Legorn chercha la chien des yeux et finit par le découvrir caché derrière ses talons, la langue pendante : « On y va, bonhomme… » Le chien se remit à trotter, docile. source : 1958. Rage blanche
1953 Il en crève quatre. Reste ton bonhomme et le gardien qui, pas rassuré, prend le large avec le fric. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).