Définition de : j'te jure !

j'te jure ! (tableau rapide)
j'te jure ! Exclamation de mécontentement, de dépit, d'agacement (non promesse)
fréquence 017

j'te jure !

& je te jure ! ; je vous jure ! ; non, je vous jure !

locution

Définition

Exclamation de mécontentement, de dépit, d'agacement (non promesse)

registre moderne : 6

Citations
1955 Elle est à court de came et pas fraîche à voir, je te jure. Qu'est-ce que j'en fais ? Moi, elle commence à me canuler… source : 1955. Mollo sur la joncaille
1956 Vraiment, je vous jure ! source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1955 Et c'est ça qu'on appelle des hommes réguliers ! Ah ! j'te jure source : 1955. Pas de pitié pour les caves
1952 Vous imaginez un type entrant chez quelqu'un et disant : service secret. Je viens chercher tel et tel machin que vous détenez. […] Ça ferait bien, je vous jure source : 1952. Rencontre dans la nuit
1954 Y a de ces chauffards, je vous jure, grommela l'autre source : 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless)
1980 Zut ! On va rater le début du film... Ha ! J'te jure, quelle poisse ! source : 1980. Ricky Banlieue
1984 Pfff, mettre un casque pour rouler au pas, j'te jure ! source : 1984. Ricky VII
2002 J'te jure, mon F2 pourrave, contre une jolie p'tite maison au bord de la mer !! c'est dingue, non ? source : 2002. Momo le coursier
1979 J'peux même pu retourner chez ma meuf !… Déjà la dernière fois elle a failli m'pourrir la gueule avec ses talons aiguilles !! Une vrai panthère j'vous jure ! source : 1979. Fait comme un rat !
1994 Ha, j'te jure, faut pas être cardiaque !! source : 1994. Manu. Le danger public
2012 son insistance dérangeait Sonia. Habitué à ne pas rencontrer de résistance, sa façon de draguer la rebutait. –Il est lourdingue, Abdel, par moment, je te jure, soupira-t-elle source : 2012. Des clous dans le coeur
2012 Vous êtes vraiment trop bêtes, les mecs, je te jure ! source : 2012. Des clous dans le coeur
2007 Merde ! Allez vous faire foutre ! Non, mais j'te jure ! On peut pas être pénards cinq minutes ! source : 2007. La gigue des cailleras
2011 je suis tombé nez à nez avec un type qui rentrait au bercail, et il a tellement eu les chocottes en voyant le dogue que j'ai cru qu'il allait éclater en sanglots. […] il tremblait comme une feuille. Y a de ces mecs, je te jure ! source : 2011. La nuit du vigile
1956 Si vous voyiez cette guinde, non, je vous jure ! Les banquettes bavent le crin qui les rembourrent et çà et là, des ressorts en jaillissent. source : 1956. Fais gaffe à tes os

<15 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

− Expr. pop. et fam. Je te/vous jure. [Souvent pour prendre à témoin l'interlocuteur d'une chose invraisemblable ou insupportable] On ne rira pas de tout ceci, je te jure (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 533).Ah, je vous jure, j'ai bien des fois pensé à déserter! (Martin du G., Confid. afr.,1931, p. 1123): 6. Le sac est terrible, je te jure. Pendant deux mois après ma libération, j'ai gardé douloureux deux points aux épaules, la marque des courroies. Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 291. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).