Définition de : mordre à l'hameçon

mordre à l'hameçon (tableau rapide)
mordre à l'hameçon Se laisser séduire (arnaque) ; être intéressé par qqchose, se faire prendre à la tentation
synonyme croire, être crédule
fréquence 012

mordre à l'hameçon

& happer l'hameçon ; gober l'hameçon

locution

Définition

Se laisser séduire (arnaque) ; être intéressé par qqchose, se faire prendre à la tentation

registre moderne : 3

Synonyme : croire, être crédule

Citations
1980 –Et ça disait quoi ? –Que le conard avait mordu à l'hameçon et que c'était le moment de le ferrer ! source : 1980. L'encyclopédé (Prolo)
1830 il ajoute qu'il ne désespère pas de les rejoindre et de les faire mordre à l'hameçon source : 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2)
1969 Il suffit de te passer trois pièces de monnaie sous le nez pour que tu mordes à l'hameçon source : 1969. Les fous de Hong-Kong
1760 (vers) Il est certain que si ce financier voulait mordre à l'hameçon, elle quitterait toute autre intrigue pour le conserver [18/01/1765] source : 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série)
1760 (vers) Il est difficile de résister à sa jolie mine, à son air de douceur et d'honnêteté : le marquis a mordu à l'hameçon [12/04/1765] source : 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série)

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).