Définition de : cachet

cachet & toucher un cachet n.m.

Définition

Engagement d'artiste, honoraires, rétribution d'un acteur

fréquence : 011
registre moderne : 2

famille : cachet (honoraires d'artiste) usage : Argot du spectacle (théâtre, comédie, chant), Argot de l'argent

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1898.

1840 1902 1919 1925 1950 1961 1965 1976 1979 1987 1990

Citations

  • 1961 Engagée comme girl au Concert Mayol et au Casino de Paris, je me produisais dans le plus simple appareil pour quatre-vingts et cent francs le cachet. Vous parlez d'un tarif. source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1840 Elle est en outre tribade et va gamahucher et branler de grandes dames, à tant par cachet source : 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour
  • 1902 Voulez-vous venir danser, un soir, chez moi ? –Après dîner, pour vos invités ? C'est un cachet source : 1902. Les Noronsoff
  • 1950 J'étais allé l'entendre, il se défendait pas mal, il aurait pu commercialiser, transformer son rythme en cachets, ça ne l'intéressait pas source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1990 Marine, qui touchait des cachets de trois cents briques, n'arrêtait pas source : 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1898 d'après DDL (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.