Définition de : fourrer

fourrer & □ se faire fourrer ; □ se fourrer une femme v.tr.

Définition

Coïter, baiser, faire l'amour ; baiser (pénétrer sexuellement) ; □ se faire baiser ; (faire jouir une femme en lui léchant le sexe) ; □ baiser une femme

fréquence : 018
registre moderne : 8

synonyme : baiser, coïter, baise, coït usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

1899 1907 1937 1950 1953 1953 1954 1955 1957 1966 1976 1977 1981 1982 1995 2001 2011 2015

Citations

  • 1957 Je me foutais pas mal que tu te farcisses Helen et j'ai jamais fait d'objections quand tu te fourrais les autres pépées qu'on avait dans la bande. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1977 moi je rentrais qu'à trois quatre heures du matin : j'avais toujours une fille à fourrer par-là. source : 1977. Une vie de cheval
  • 2015 Lâche-les, ces pétasses [prostituées], j'te dis qu'on va fourrer ! source : 2015. Phi Prob
  • 1937 Elle sait plus où tendre ses vieilles miches pour se faire enculer quand même !… toujours !… davantage !… se faire fourrer en sauvette par la première bite qui régale ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1995 Quand je vois ça, ça me donne envie de fourrer. source : 1995. Les pieds-bleus
  • 2001 je me suis beaucoup excitée en m'imaginant être le sac à foutre d'une bande de congressistes énervés qui me fourraient en cachette les uns des autres source : 2001. La vie sexuelle de Catherine M.
  • 1950 Elle sentait à ce moment l'objet lui pénétrer le ventre. Plus d'un kilo sans doute. Un beau tas de viande qui la fourrait et qui travaillait à lui faire mousser le foutre… source : 1950?. La Nonne
  • 1950 Comme Gilles et Alain fourraient l'anus, ils limaient dur sans se rendre compte à quoi ils s'exposaient, concentrés qu'ils étaient à forcer l'étroitesse de l'entrée. source : 1950?. La Nonne
  • 2011 Elle se cambre un peu. Je crois qu'elle va me pomper me dard et je ferme les yeux, mais je les rouvre, parce qu'elle n'a pas l'air de se décider. Alors je finis de lui enlever sa culotte, je relève sa jupe, et je la fourre, là, sur le canapé. source : 2011. La nuit du vigile
  • 1976 Ce cul, elle désirait se le faire fourrer. […] Elle voulait que son anus lui fasse mal ! source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Fin XVIIe (GR)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.