¶ râpé

râpé & c'est rapé ; c'est rappé ; c'est râpé

Définition

Raté, qui a échoué, sans espoir, impossible, trop tard ; fini

fréquence : 018
registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme : échec, insuccès, échouer, manquer

Chronologie

1953 1960 1976 1976 1978 1979 1979 1979 1981 1982 1982 1983 1984 1992 2002 2003 2007 2011

Citations

  • 1976 Tu vois, les choses sont plus du tout c'qu'elles ont été. Tiens, y'a seulement trois ans, des mecs qu'avaient trois tapins sur le bitume : c'était courant. Aujourd'hui, c'est râpé ! source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1982 Gare aux patrouilles, flicards français ou Fridolins Feldgendarmen ! Avec les premiers, il y avait une chance ; avec les Frizés, c'était râpé ! source : 1982. La vapeur
  • 1953 Avec un sourire satisfait il me regardait approcher. Il ouvrit la bouche. Je l'arrêtai : –Te fatigue pas. C'est rappé. J'en avais plein l'dos d'tes salades. source : 1953. Misère du matin
  • 1953 Les machines outils, les engrenages, les calculs emmerdants, c'est mort. Maintenant […] J'suis libre, toujours en balade et surtout pas d'cassements de tête. –Alors, c'est râpé la mécanique. source : 1953. Misère du matin
  • 1953 Le dernier trou [perçages difficiles] vient de déboucher. Avec un soupir de soulagement je pose la chignolle. –Bravo Dédé ! C'est rapé, repose-toi, tu l'as bien mérité. Pendant ce temps-là je monterai les boulons. –Vas-y, vieux, j'en ai plein ma hotte. source : 1953. Misère du matin
  • 1960 entrave qu'elle a à dire, mais aussi que s'il la laisse se confesser, ça va être râpé ensuite pour écraser le coup ! source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1960 dès le moment où il l'aura enfourché, il en a fait le serment, les souris vont passer au rideau : rapée la bagatelle ! source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 2007 Ton Dosbarrios est plus blanc que blanc ! […] Désolé, mais si tu comptais sur moi pour coincer ce loustic, c'est râpé ! source : 2007. La gigue des cailleras
  • 2002 C'est râpé pour la discrétion source : 2002. Canard enchaîné
  • 2011 Je traîne depuis un quart d'heure. Je ne la vois pas arriver. Je vais attacher le chien et reviens faire les cent pas. C'est râpé pour ce soir, on dirait. Mais non. La voilà. source : 2011. La nuit du vigile

<10 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

2. Pop. [En parlant d'une attente déçue, d'un contretemps] C'est râpé ! C'est manqué, raté, loupé. C'est râpé, mon colonel. Impossible d'envisager de regagner la frontière. Il ne nous reste que sept ou huit minutes (P. Bonnecarrère, La Guerre cruelle, 1972 ds Gilb. 1980). (tlfi:rapé) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.