languefrancaise.net

bonsoir (définition)

bonsoir
Formule expressive pour signifier la fin de qqchose, que c'est fini, terminé, clos ; indique l'échec ; non (interjection)

bonsoir & bonsoir ! ; bien le bonsoir !

Formule expressive pour signifier la fin de qqchose, que c'est fini, terminé, clos ; indique l'échec ; non (interjection)

↓ fréquence : 011 | registre ancien : 5 | registre moderne : 5

  • 1900 Le difficile étant d'arrêter ce Sonnet sans qu'il eût vent de nos recherches. Car, dans un petit endroit comme la Courneuve, si nous nous étions présentés ouvertement pour l'appréhender au collet, la chose se serait ébruitée aussitôt, et bonsoir !… adieu le Sonnet, dit Nicot ! L'affaire était brûlée. source : 1900. Mémoires de Rossignol
  • 1966 Tu peux rien contre moi, mon pote… Alors que j'jacte ou que j'jacte pas, c'est pareil. Après j'te connais plus, bonsoir. Tu peux aller raconter tout c'que tu veux. source : 1968. Les barjots
  • 1966 Mais tu veux pas travailler, parce que ta mère te fait vivre. Seulement quand elle sera morte, bonsoir ! source : 1968. Les barjots
  • 1852 Je mets soudain la tête à la portière, / Je veux crier… mais ma voix me trahit… / Bien le bonsoir ! Vox faucibus hoesit ! source : 1852. Soufflez-moi dans l'oeil
  • 1954 Déjà mis en demeure de « réfectionner » d'urgence son… immeuble, et avec quels millions, bonsoir… source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1904 Toutes les fois que son père allait mieux, elle voyait le jeune Parnasse à ses pieds ; mais quand l'état de papa s'aggravait, bonsoir ! les nourrissons des Muses ne la connaissaient plus source : 1904. La jungle de Paris
  • 1919 l'ennemi est toujours à l'affût de nos communications pour les brouiller. Et alors, bonsoir ! Rien à faire ! source : 1919. La T.S.F. au combat
  • 1918 Les vieux pilotes sont trop sûrs d'eux. […] Immanquablement ils finissent par gagner : un virage au départ, un renversement trop bas, une vrille trop tard redressée, bonsoir ! on les ramasse en purée. source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
  • 1917 Éreintés par la marche de la veille, je ne vaux pas quatre sous. J'essaie de tenir. Au bout d'un kilomètre, bien le bonsoir ! je m'affale au bord de la route. source : 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg
  • 1949 pour le truc de me mettre avec une fille, bonsoir source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain

<10 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1852 1900 1904 1917 1918 1919 1933 1949 1952 1954 1966

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments