languefrancaise.net

définition : trip (depuis 1966)

trip
■ (produit) LSD, dose de LSD, buvard de LSD ; ■ (effets) période d'activité de la drogue (plutôt type LSD, acides) ; hallucinations plus ou moins agréables, sensations causées par la drogue ; □ mauvais effet de l'acid, effets anxiogènes de la drogue ; pensée, rêve éveillé, plutôt désagréable

trip & (treep) ; être en plein trip ; □ bad trip ; badtrip ; se faire un trip (1966) #nom masc.

■ (produit) LSD, dose de LSD, buvard de LSD ; ■ (effets) période d'activité de la drogue (plutôt type LSD, acides) ; hallucinations plus ou moins agréables, sensations causées par la drogue ; □ mauvais effet de l'acid, effets anxiogènes de la drogue ; pensée, rêve éveillé, plutôt désagréable

↓ fréquence : 023 | registre ancien : 7 | registre moderne : 6

Citations
  • xxxx J'ai pris un chichon, un trip, une taze et une bière, énumère-t-il. La semaine, je suis artisan. Ici, je me défonce source : (notes personnelles)
  • 1982 La voix de Liza me sortit de mon trip cauchemardesque source : 1982. Qui vous parle de mourir ?
  • 1970 il existe souvent des leaders qui guident le voyage et essaient d'éviter les « bad trips » (mauvais voyages) dus à la panique. source : 1970. La drogue. Drogues et toxicomanes
  • 1985 Il avait l'habitude de déambuler dans des chambres obscures quand il se réveillait au milieu d'un trip. source : 1985. Manila Black
  • 1977 Il a été arrêté avec un copain. Il a dû être dénoncé par un revendeur. Il travaille dans les bureaux. Les « trips » ne l'intéressent pas. Il veut seulement fumer. source : 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce
  • 2015 J'aurais besoin de came. […] J'veux juste me faire un trip, discréto, et j'payerai c'qui faut pour ça. source : 2015. Phi Prob
  • 2002 je crois que c’était la première fois qu’on consommait autant, que ce soit donc en ecsta ou en trip eh… j’avais dû aussi prendre un… un ballon ce jour-là. Donc ce jour-là, on avait déjà bien chargé source : 2003. Les nouveaux usages de l'héroïne
  • 2002 une trace d’héro une fois de temps en temps pour les descentes de trips parce que je bouffais pas mal de trips quoi source : 2003. Les nouveaux usages de l'héroïne
  • 2002 C’est vrai que je m’en servais [de l'héroïne] en descente. Parce que c’est le meilleur produit je crois qu’il y a pour eh… une sale descente ou un bad trip ou n’importe quoi eh… il y a rien de mieux qu’une bonne trace de Rabla. source : 2003. Les nouveaux usages de l'héroïne
  • 2002 J’étais un gros accro aux trips (…) j’ai fini à en manger cinq par jour source : 2003. Les nouveaux usages de l'héroïne
  • 1999 Le LSD ou acide se présente sous la forme de buvard, appelé « trip », ou de micropointe – de la taille d'une mine de crayon, et éventuellement sous forme liquide. source : 1999. Les filières produits psychotropes à partir des soirées de musique techno
  • 1999 Concernant la modification du conditionnement du LSD, il fait tremper des planches de buvards, format A4 en général, dans une solution diluée qui donne la teneur en microgrammes. Le A4 est constitué de 35 dessins, cinq en largueur, sept en longueur ; chaque dessin, par exemple une femme d'argent (silver woman), est constitué de 25 buvards de un centimètre carré environ, appelés des « trips ». Un buvard format A4 contient donc 875 trips. (propos recueillis 1998) source : 1999. Les filières produits psychotropes à partir des soirées de musique techno

<12 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1966 C'est la date à battre.
pour rappel : ◊ Pomerand, Le D. Man, dans Höfler Anglic., 1966 (TLFi)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1966 1970 1970 1975 1976 1977 1979 1979 1982 1982 1982 1983 1985 1985 1999 2000 2003 2002 2004 2006 2008 2015 xxxx xxxx

Compléments