languefrancaise.net

définition : manchot

manchot
Amputé d'un bras, d'une main (ou des deux)

Citations
  • 1899 cette nuit, on a justement amené un manchot qui avait été arrêté dans une rafle à la Chapelle source : 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime
  • 1950 un nouveau gîte chez une Espagnole manchote, fort gentille, mais avec qui il était impossible de causer. source : 1950. Monsieur Paul
  • 1867 Après avoir traîné dans les prisons les trois quarts de son existence et colporté sa besace de ville en ville, il avait fini par adopter une spécialité dont l'ancien malingreux offrait le type ; tour à tour cul-de-jatte, béquillard ou manchot, il atteignait ainsi le double résultat d'apitoyer les passants et d'échapper à la police, avec laquelle il avait eu jadis maille à partir. source : 1867. Les Malfaiteurs
  • 1914 Le manchot parla de son bras amputé et qu'il croyait sentir encore à son épaule. source : 1914. Le “pilon”, dans Racaille et parias

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1867 1892 1899 1914 1915 1933 1948 1950 1950 1954 1955 1957 1966 1975 1994

Compléments