se piquer de

se piquer de (tableau rapide)
se piquer de Prétendre qqchose, avoir la prétention de ; s'intéresser à, pratiquer en amateur
fréquence 8

se piquer de

Définition

Prétendre qqchose, avoir la prétention de ; s'intéresser à, pratiquer en amateur

Citations
1911 les aviateurs, tous riches ou presque, se piquaient de toilette et de fashion source : 1911. Au camp d'aviation
1915 Robin qui se pique d'avoir, comme il dit, le sens de l'orientation, nous guide vers une pelouse source : 1915. Les poilus de la 9e
1899 moi qui suis avant tout un homme d'étude et me pique de quelque savoir en les questions ethnologiques source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
1997 C'est ça qui serait aujourd'hui intéressant, enfin, il me semble, j'ai beau ne pas me piquer d'économie, de sociologie, à consulter. source : 1997. L'aveu différé

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).