languefrancaise.net

définition : groumer (depuis 1840)

groumer
Ne pas être content, être fâché, grogner, protester, grommeler, bougonner

Citations
  • 1960 Vu qu'elles sont vides, c'est l'oubli sans gravité. Pourtant Armand groume. Les lourdes pour lui […] doivent […] pas bâiller source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1969 Marinette trouvait qu'il n'y avait pas meilleur que son Pépère sur le marché. Il était parfait… sauf pour le pognon car, là, il groumait à en devenir fatigant. C'était vraiment pas de la tarte. Il fallait se le respirer. source : 1969. Les louchetracs
  • 1840 par malheur, aucune de nos caroubles (fausses clés) ne pouvait débrider (ouvrir) ; c'était donc en groumant (bisquant), que nous allions décarrer (partir) source : 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie
  • 1911 La môme Toupie… Elle avait rappliqué avec nouzailles, et il fallait l'entendre groumer source : 1911. Le journal à Nénesse

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1840. Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1840 1899 1900 1901 1901 1911 1920 1951 1952 1952 1960 1969 1981

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments