languefrancaise.net

définition : charbon (depuis 1925)

charbon
Travailler ; aller travailler, aller sur le terrain ; retourner sur le terrain, retourner travailler (et souvent idée de pénibilité, de travail fatigant) ; revenir du travail ; > par ext. envoyer combattre, envoyer subir qqchose

charbon & au charbon ; aller au charbon ; partir au charbon ; retourner au charbon ; repartir au charbon ; travailler au charbon ; bosser au charbon ; revenir du charbon ; envoyer au charbon (1925) #locution

Travailler ; aller travailler, aller sur le terrain ; retourner sur le terrain, retourner travailler (et souvent idée de pénibilité, de travail fatigant) ; revenir du travail ; > par ext. envoyer combattre, envoyer subir qqchose

  • synonyme : travailler, faire un travail
  • index : Charbon
  • datation : 1925, L'Intransigeant, rugby (Roland de L.) / Cité dans (TLFi) d'après ESN, non daté (citation Simonin, 1953) /

↓ fréquence : 019 | registre ancien : 7 | registre moderne : 7

Citations

<7 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1925 C'est la date à battre.
pour rappel : 1925, L'Intransigeant, rugby (Roland de L.) / Cité dans (TLFi) d'après ESN, non daté (citation Simonin, 1953) /
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1925 1953 1955 1955 1956 1960 1975 1979 1980 1981 1984 1985 1994 1997 2001 2002 2006 2008 2013 2015

Discussion

Bonjour. Je trouve l'expression "aller au charbon", s'appliquant au travail des avants de rugby, dans le journal L'Intransigeant du 9 mars 1925. Double clic en bas de la colonne 3. « “Aller au charbon” Il est une expression qui a fait fortune dans le Languedoc et que l'on doit à l'international Jules Cadenat, c'est en parlant des avants : “Aller, ou ne pas aller au charbon”. “Aller au charbon” signifie jouer dans le piquet, foncer et travailler dans les cafouillages, accomplir la besogne ingrate de l'avant. – Il y a deux ans je n'allais pas au charbon, nous disait ces jours-ci le grand Chanzel, mais j'y vais à tout coup, car j'ai été dressé par Cassayet. – Et c'est en allant tous au charbon qu'on fait une bonne ligne d'avants, ajoute ce dernier. » Le 15 janvier 2022, Roland de L.

Compléments