languefrancaise.net

définition de : peloter avec Bob, dictionnaire d'argot

peloter
Flatter servilement pour en obtenir qqchose

Citations
  • 1918 que nous pelotions parce qu'il avait, sinon la signature, du moins la griffe du chef de bataillon et procurait gratis aux amis les titres de permission en blanc source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1925 Et Mme Cousinet est dans les huiles, les saintes huiles. Je sais que Monseigneur la pelote… –Oh ! monsieur le curé ! –Je veux dire qu'il n'a rien à lui refuser : pensez donc, la femme d'un député influent source : 1925. Mon curé chez les pauvres
  • 1965 Vous avez lu leurs affiches, ils pelotent les civils, et nous, ils nous affament !… Comme si nous ne venions pas de prouver que nous ne sommes pas autre chose que des civils inoffensifs, malgré notre défroque. source : 1965. La débâcle
  • 1877 Puis, tout d'un coup, il montra une grande amitié pour les Poisson. […] C'était visible, il les pelotait. source : 1877. L'Assommoir
  • 1930 On vous pelotte pour vos sous, mais vous allé creuvé avaic votre chat-rogne au vantre. source : 1930. Le bal des folles

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1877 1890 1899 1897 1901 1902 1916 1918 1920 1925 1926 1930 1951 1953 1965

Compléments