¶ boit sans soif

boit sans soif & boit-sans-soif ; c'est un boit-sans-soif ; Bois-sans-Soif n.

Définition

Ivrogne, celui qui a toujours envie de boire ; sobriquet d'ivrogne

ANG : he drinks from habit (speaking of an inveterate drinker)
fréquence : 008
registre ancien : 8 registre moderne : 5

synonyme : ivrogne, alcoolique, buveur usage : Argot de l'alcool et de l'ivresse

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1795.

1887 1894 1916 1926 1935 1984 1989 2007

5370.jpg: 600x898, 98k (16 août 2013 à 13h17)

Citations

  • 1887 Un rédacteur de ce journal, au commencement de 1884, reçut un soir une lettre originale, en argot, et anonyme, ou, ce qui revenait au même, signée : Bec-Salé dit Boit-sans-Soif. source : 1887. Émile Kapp [nécrologie] (Le cri du peuple)
  • 2007 Ces boit-sans-soif n'en croient pas leurs yeux rendus vitreux par l'abus des p'tits blancs secs matinaux, de ceux qui requinquent. source : 2007. La gigue des cailleras

<2 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Boit-sans-soif, subst. masc. inv.,pop., fam. Personne qui boit outre mesure, soiffard. Guiccioli se mit à rire: − Il dit qu'il n'a pas soif ! Tu ne sais donc pas, malheureux, qu'on est la bande des boit-sans-soif ? (Sartre, Mort ds âme, 1949, p. 111). (tlfi:boit-sans-soif)

  • boit-sans-soif n.pr. non conv. US. ALIM. "ivrogne" - TLF (s.v. boire), 1872, D. Poulot ; FEW (1, 350a), Rs, Lex.[75], PR[77], 1904 ; R, ø d.
    • 1795 - «Un Camarade. Ah ! mon dieu ! si j'avais su cela, quand j'étais au bataillon, moi qui m'appelais bois-sans-soif !» La Décade, numéro 30, 30 pluviôse an III, 359 - P.E.
    • 1823 - In titre : La Délivrance du roi d'Espagne, pot-pourri politique de Cadet Boit-sans-soif, marinier proche le Pont-Royal, Petit - P.E.
    • 1849 - «Napoléon Chaviru, dit Boit-sans-soif, Tire-à-l'Aide, qui a eu l'avantage d'être condamné 27 fois en police correctionnelle, pour avoir, étant ivre, rossé les municipaux en criant : Vive l'empereur ! demande la sous-préfecture de Cognac.» R. comique, 6 janv., 143 - P.E. (bhvf:boit-sans-soif) /
  • 1795, Enckell (bhvf)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.