boursicot

boursicot (tableau rapide)
boursicot Bourse, porte-monnaie
synonyme bourse, porte-monnaie
date 1296
fréquence 7

boursicot

& boursicault ; boursicaut ; fouiller au boursicot

n.m.

Définition

Bourse, porte-monnaie

registre ancien : 5 registre moderne :

Synonyme : bourse, porte-monnaie

Citations
1823 Un moderne Croque-Mitaine / M'accoste, et grossissant sa voix, / En m'empestant de son haleine, / Me dit, ayant craché trois fois : (bis) / « Du boursicot, pour me graisser la patte, / Il faut ici dénouer le cordon, / Sinon, tu vas passer à la savatte. » source : 1823. Voyage à Sainte-Pélagie
1823 si je veux remplir ma panse, / Il faut fouiller au boursicot. source : 1823. Voyage à Sainte-Pélagie
1828 V'là mes vingt-cinq centimes et ma ration. Camarades, cherchez au boursicaut les ceux qui en ont source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1886 Il n'a pas ménagé le boursicot de la République pour avoir raison des républicains source : 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III)
1883 peu à peu, les boursicots gonflèrent dans les poches des économes source : 1883. Le Tableau de Paris
1883 Ce n'est pas le travail […] qui enlève le boursicot à la force du poignet source : 1883. Le Tableau de Paris

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

BOURSICOT, BOURSICAUT, subst. masc. A.− Petite bourse. Un boursicaut en cuir (F. Fabre, Barnabé,1875, p. 364);le boursicaut garni (F. Fabre, Norine,1889, p. 159 : Il [Gonzalès retour du Mexique] était en veste de vieux fil et tout noiraud à n'en pas donner plus de dix sous du tout... Mais peu à peu on a su que là-dessous, ce qu'on prenait pour un gros nœud d'os, c'était, à pas douter, un boursicot... Giono, Solitude de la pitié, 1932, p. 119. B.− P. ext., fam. Petite somme économisée peu à peu. Crier après son boursicot (G. Sand, François le Champi,1850, p. 72).[Les Belges] donnent encore le même coup de collier, ajoutent quelques écus au boursicot (Coppée, Mon franc-parler II,1896, p. 31). PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. − Dernière transcr. dans Passy 1914 qui propose [buʀsiko] ou [-kɔ] avec [ɔ] ouvert à la finale. Les dict. ant. notent [o] fermé. 2. Forme graph. − Ac. 1835 et 1878 enregistrent la forme boursicaut (cf. aussi Gattel 1841, Besch. 1845, Lar. 19e, Littré et DG). Lar. 19e écrit boursicaut par respect de l'Académie mais souligne l'incohérence de cette forme avec les dér. boursicoter, boursicoteur, boursicotier également enregistrés dans Ac. Guérin 1892 est le 1er dict. à admettre parallèlement boursicot et boursicaut (cf. aussi Pt Lar. 1906, Lar. encyclop., Rob. et Quillet 1965). Ac. 1932 donne uniquement la forme boursicot et introduit les dér. boursicoter et boursicotier. ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1296 bourseco « petite bourse » (cité par Dehaisnes, Hist. de l'Art en Flandre, 90 dans Delb. Notes), graphie isolée; apr. 1509 (?) fam. boursicault « petite bourse » (Chasse d'amours, p. 33, col. 2 dans Ste-Pal. dans Gdf. Compl.), attest. isolée; à nouv. dans Ac. 1835 où il est noté ,,familier``; considéré comme ancien par Besch. 1845 et Lar. 19e; 1846 boursicot (Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo, p. 327); 2. 1830 fam. boursicot « pécule » (Stendhal, Le Rouge et le Noir, p. 166), noté ,,familier`` par Ac. 1835 qui donne aussi la graphie moins fréquente boursicaut. Dér. de bourse1*; suff. -aud* (var. -aut) avec élargissement d'orig. obsc. en -icaut; puis attraction de -ot*. STAT. − Fréq. abs. littér. : 7. BBG. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 312. (TLFi) /

  • 1296, bourseco, graphie isolée (Dehaisnes) ; après 1509(?) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).