¶ jouer la comédie

  • jouer la comédie
    • Mentir, ne pas être sincère, feindre des sentiments que l'on n'éprouve pas
    • fréquence : 014
    • id : 46460

jouer la comédie & jour la comédie à qqun ; faire la comédie à locution

Définition de jouer la comédie

Mentir, ne pas être sincère, feindre des sentiments que l'on n'éprouve pas

fréquence : 014 registre moderne : 3

synonyme de jouer la comédie : mentir

Chronologie (aide)

1900 1911 1914 1926 1947 1952 1958 1960 1960 1972 1976 1978 1998 2009

Citations (aide)

  • 1976 Dès que le petit est venu vivre avec nous il m'a fait la comédie pour le reconnaître et, finalement, j'ai accepté. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1914 L'père, lui, pour une [puce] qui lui mordait la peau, i' f'sait la comédie et s'trottait chez l'troquet : pour apprend' à sa bo'rgeoise à t'nir prop' son intérieur, qu'il disait ! –On en voit d'drôles, quand on est gosse… –Plutôt !… D'pas drôles, aussi… source : 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias
  • 1952 Tu m'as dit toi-même, tout à l'heure que tu avais peur, et ça, ce n'était pas de la blague. Pour une fois que tu ne jouais pas la comédie source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1947 Qu'il te les lâche, c'est naturel – et j't'approuve de lui faire la comédie pour lui en extraire le plus possible. source : 1947. Fleur-de-Poisse

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.