vrai de vrai

vrai de vrai Vrai, authentique, intensif de qualité ; vraiment
fréquence 10
synonyme vrai, authentique, vérité

vrai de vrai

locution

Vrai, authentique, intensif de qualité ; vraiment

1887 Vrai de vrai, c'est pas la peine de se gêner. Qu'en dis-tu, mon vieux ? Est-ce bien joué ? 1887. Le monde des prisons
1932 Tout de suite elle a voulu me vendre un livre. […] Un vieux Montaigne, c'était, un vrai de vrai, cinquante centimes. 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
1950 La famille tuyau de poêle, c'est pas un mythe, pas un char, pas une salade… c'est du vrai de vrai, du solide, du pur porc, du cousu main 1950. Ainsi soit-il
1954 vous pouvez vous vanter d'avoir un pote, un vrai de vrai ! 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1938 Le tonnerre d'un train approche à gauche. Ce n'est pas une de ces limaces de la Ceinture, mais une belle locomotive, toute fumante, vraie de vraie 1938. Moi, un nain
1918 Non, vrai de vrai, c'est pas la peine de vivre au vingtième siècle, en un temps soi-disant civilisé, pour assister à des horreurs pareilles 1918. La belle défense du château de Grivesnes
1880 Eh bien, vrai de vrai, au jour d'aujourd'hui encore, tous, vos Mac-Mahon, vos Canrobert, est-ce que je sais, moi ? me saluent toujours les premiers, dans la rue… 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
2011 C'est là que je retrouve mon vieux camarade La Rémoulette. C'est un ancien légionnaire, un vrai de vrai, qui survit avec une pension de misère, et affûte couteaux et ciseaux pour gagner des sous et améliorer l'ordinaire. 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche)

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).