tringle

tringle (tableau rapide)
tringle Rien, non ! rien !, quand on ne bénéficie de rien ; rien ; pour rien (sans gain, vainement)
synonyme non, refus, rien, pas de
date 1892
fréquence 10

tringle

& la tringle ! ; une tringle ; pour la tringle

n.f.

Définition

Rien, non ! rien !, quand on ne bénéficie de rien ; rien ; pour rien (sans gain, vainement) ALL : nichts

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : non, refus, rien, pas de Famille : tringle (rien)

Citations
1955 Une tringle pour les tubards. Des salades-bidon dont on n'avait rien à foutre, c'est tout ce qu'on a pu tirer de Marco source : 1955. Mollo sur la joncaille
1935 La fille de joie étrennera tout de suite peut-être, mais, jusqu'au petit jour, il lui arrivera aussi quelquefois de travailler « pour la tringle ». Dans le premier des cas c'est « la veine », dans le deuxième, sans gains, une « ceinture ». source : 1935. Sous-soliloques des trottoirs de Paris
1918 Tout l' temps qu' t'as été malade à Rupt, ça n'a pas décessé : la tringle. On n'osait plus entrer nulle part ; on avait l'air de mendiants qu'a honte… V'là qu' tu nous r'viens, et d'un seul coup c'est la nouba. source : 1918. Au seuil des guitounes
1911 et que je me mettais une ceinture, balader sur les bouls pour tâcher de gagner un peu de cuivre en camelotant les trente-six positions, ou des vues de Paris… Pour un zig qui n'en fichait plus une broquille, vous causez que c'était la tringle ! source : 1911. Le journal à Nénesse

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

usuel aux ouvriers parisiens, au moins dès 1896 (Esnault1919)

  • Il s'agit de tringle entendu comme partie du corps (SAINXIX)
  • De la même famille que « rideau » (FrançoisPléiade)
  • 1892 Chateaubriand (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).